© 2017, crée par Chantale Coulombe

VAINCRE LE MAL ÊTRE : COMMENT

Il n’y a qu’une seule façon de vaincre le mal être : faire des céréales COMPLÈTES la base de chaque repas. Immédiatement, on apprécie la satiété, le tonus, le rendement, et le plaisir gustatif que donnent le pain, les pâtes, le riz, l’orge, l’avoine, le sarrasin, le maïs, le millet, le seigle, le quinoa – sous toutes leurs formes culinaires. Mais on s’étonne également de l’amélioration de divers symptômes lancinants : fatigue, fringale, malaises, angoisse, insomnie, constipation, etc. Une étude statistique sur 457 cas par le Dr Colmant a permis d’affirmer que les patients qui suivent un régime riche en céréales non raffinées

constatent une amélioration de leur poids, de leur tension artérielle et la normalisation de leur glycémie, cholestérol, triglycérides, urée et acide urique. 

 

Comment expliquer de tels résultats ? 

 

1. L’utilisation de céréales entières et de légumineuses met un terme rapide à la surconsommation de produits animaux et de graisses.
2. Les céréales complètes, en déplaçant les produits raffinés à base de farine blanche et de sucre, cassent l’hyperinsulinisme – ce déversement brusque et excessif d’insuline par le pancréas en présence de sucre et de céréales privées de leurs fibres. L’hyperinsulinisme provoque l’hypoglycémie, et le stockage de graisses  à l’origine de l’obésité et des problèmes cardiovasculaires.
3. L’utilisation d’une base alimentaire céréales / légumineuses entraîne le respect des rythmes alimentaires :
- elle évite le grignotage, permet de faire trois repas par jour sans mourir de faim entre, et évite les décharges insuliniques ;
- elle permet l’allègement du repas du soir trop copieux car comme le disait le biologiste Halberg, on est fait non seulement de ce que nous mangeons mais aussi « de QUAND nous mangeons » ;
- elle favorise – grâce à ce souper moins calorique – un meilleur appétit au lever et donc un petit déjeuner plus substantiel. 

 C’est le matin qu’il faut faire le plein ! Sans pain on ne va pas loin ! Ces slogans sont souvent répétés autour de notre table, nous encourageant tous à bien manger avant de vaquer à nos occupations. On évite ainsi les coups de pompe, l’irritation, les défaillances, et même la panne sèche de la fin de la  matinée. L’intégralité -- sans omission ni coupure de votre qualité de vie -- vous intéresse ? Vous la recherchez depuis longtemps à travers un régime à la mode après l’autre ? Délaissez l’alimentation urbaine / industrielle. Adoptez l’alimentation paysanne / agricole. Faites des céréales intégrales le socle de votre intégralité 1!

 

©2018 Danièle Starenkyj

 

1. Pour des recettes simples et réconfortantes voir LE BONHEUR DU VÉGÉTARISME,

LE MAL DU SUCRE, LE MAL DU GRAS, une collection de 500 recettes environ. Bonne santé ! Joie de vivre !

 

Partagez sur Facebook
Please reload

Posts à l'affiche

L’ALCOOL PLUS FUNESTE QUE LA CRISE CARDIAQUE

6/23/2017

1/1
Please reload

Posts récents
Please reload

Archives
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square