© 2017, crée par Chantale Coulombe

Auteur avant-gardiste, Danièle Starenkyj a éveillé les pays francophones aux bienfaits du végétarisme, à la nocivité du sucre, à la réalité des lois de la vie, à la puissance de détoxication du charbon végétal, entre autres.

Par le biais des livres qu’elle a traduits, elle a permis à un vaste public international de faire la connaissance du Dr Ross Campbell, le psychiatre à qui l’on doit la notion bénie de « l’amour inconditionnel » et de sa puissance pour une éducation heureuse de nos enfants ; du Dr Archibald D. Hart, spécialiste international de la dépression masculine – une dépression masquée -- ; de l’aumônier Lawrence R. Yeagley, expert en la guérison du chagrin, entre autres. 

Elle poursuit sans relâche et avec enthousiasme une carrière qui, sur plus de quatre décennies, a produit 20 livres de sa plume, des milliers de conférences et ateliers, et plus récemment des émissions de télévision qui captivent toujours un public de plus en plus en quête d’informations sérieuses, fondées et vérifiées.

Stefan Starenkyj

Architecte, éditeur, concepteur, auteur, artiste… Stefan Starenkyj a de nombreuses cordes à son arc, ce qui lui a permis de toujours poursuivre avec enthousiasme plusieurs passions, dont plus activement depuis l’an 2000, la peinture.

Il s’était fait remarquer dans les années 1970 pour son livre d’art de 51 dessins à la plume et à l’encre de Chine des bâtiments ruraux du comté de Bellechasse (Québec)-Bellechasse en blanc et noir. Il avait alors été acclamé comme un gardien du patrimoine québécois dont il a su révéler de façon poignante la beauté figée dans ses paysages de neige. Certains l’avaient même nommé – de vive voix – « le Jean-Paul Lemieux de la plume ».  

Aujourd’hui, Stefan Starenkyj, membre de l’Institut des Arts Figuratifs et de la Canadian Society of Marine Artists, conscient des ravages que cause notre civilisation de consommation à la beauté des paysages marins, veut par son art de plus en plus réaliste, alerter un monde qui épuise et souille ses ressources naturelles à une vitesse étourdissante.

Une fois de plus, on le retrouve engagé à fond dans son action sociale.