© 2017, crée par Chantale Coulombe

VAGUE DE FROID ET EXERCICE

 Il fait un froid de canard comme disait ma mère… Difficile de mettre le nez dehors plus de quelques minutes. En fait, on gèle même à l’intérieur, et pourtant on ne cesse bourrer le poêle de bonnes bûches de bois. Alors, dans de telles conditions météorologiques, comment vaincre  la sédentarité, ce fléau moderne en relation avec le risque d’attaque cérébrale, de diabète, de maladies cardiovasculaires et de cancers du sein et de l’intestin ? Cette désastreuse habitude contribue à 50 % des décès prématurés au Canada.

La prévention de ces désordres comprend un taux d’activité physique dont l’intensité est de 3000 à 4000 MET-minutes/semaine (MET est un acronyme pour Metabolic Equivalent Task ; il s’agit d’une méthode permettant de mesurer l’intensité d’une activité physique et la dépense énergétique). Bon, alors pour atteindre ces MET voilà les activités  recommandées par les spécialistes. Chaque jour, il faut faire l’une de ces activités :

  • monter et descendre des escaliers pendant 10 minutes

  • passer l’aspirateur pendant 15 minutes 

  • jardiner pendant 20 minutes 

  • marcher pendant 25 minutes 

  • courir pendant 20 minutes

  • faire du vélo pendant 25 minutes

Pour ma part, j’inclus les activités routinières suivantes dans mon programme de vie quotidienne en hiver : 

  • Ma maison a trois escaliers intérieurs que je monte et descend au minimum une vingtaine de fois chaque jour. 

  • Ma génétique suisse m’amène à passer l’aspirateur avec ardeur certainement pendant près de deux heures chaque semaine. 

  • Je marche au minimum trois à quatre fois par semaine pendant 20 à 30 minutes. 

  • Lorsque j’écoute mon mari qui me dit de ne pas aller dehors par un tel froid, je lave la vaisselle, je balaie le plancher de ma cuisine et de mon entrée, je frotte mes salles de bain (j’en ai trois).

  • En tout temps, quand le téléphone sonne, je me lève et reste debout, ou marche, pendant toute la durée de l’appel.

  • Toutes les heures, je fais un petit tour de propriétaire : je passe d’une pièce à l’autre, regarde le paysage, et fais quelques exercices de gymnastique. 

Ces petites habitudes compensent pour les longues heures que je passe assise à lire, étudier, écrire. Elles dissipent régulièrement la fatigue, et me permettent de maintenir mon poids santé sans avoir à transpirer dans un gymnase au bruit d’une musique assourdissante. Essayez, et voyez votre santé et votre joie de vivre s’améliorer de jour en jour. Le mouvement, c’est la vie !

 

©Danièle Starenkyj

 

 

Partagez sur Facebook
Please reload

Posts à l'affiche

L’ALCOOL PLUS FUNESTE QUE LA CRISE CARDIAQUE

6/23/2017

1/1
Please reload

Posts récents
Please reload

Archives
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square