• Danièle Starenkyj

LE MAL DU SUCRE 90e mille

LE MAL DU SUCRE … On n’en meurt pas, disait le Dr Harvey Ross. Mais il donne l’envie d’être mort ! Depuis la parution de ce livre, des milliers de lecteurs affligés de ce mal ont pu comprendre d’où leur venait bon nombre de leurs souffrances : dépression, anxiété, phobies, manque d’énergie, maux de tête, douleurs dans le dos, dépendance à l’alcool, pensées suicidaires, etc.


Ils ont aussi pu témoigner de la disparition de leurs multiples maux grâce aux solutions préconisées dans ce livre et ses appétissantes recettes sans sucre. Étonnés, ébahis, ils ont découvert que survivre à un tel mal était enfin possible.


Ils se sont mis à en parler avec tant d’enthousiasme et de reconnaissance qu’en 2002 le Salon du livre de Montréal, suite à la recommandation de la Bibliothèque centrale de Montréal,  inscrivait dans sa liste des 25 ouvrages ayant le plus marqué le dernier quart de siècle (1975-2000), deux livres : Le bonheur du végétarisme (secteur cuisine) et Le mal du sucre (secteur santé). 


Le succès de ce dernier bestseller ne s’essouffle toujours pas et voilà que, réimprimé pour la énième fois, il vient de toucher 90 000 exemplaires depuis sa parution.

On le sait, la consommation de sucre sous toutes ses formes ne diminue pas. Le sucre est de plus en plus un ingrédient caché, on pourrait dire secret, des aliments ultratransformés issus de l’industrie alimentaire. Il est temps de le redire, « il n’y a probablement aucune maladie aujourd’hui qui cause une souffrance aussi généralisée que l’HYPOGLYCÉMIE ». (Dr Stephen Gyland, M.D.)


Alors permettez-moi de vous inviter à ressortir votre copie du Le mal du sucre, à la relire, et à en parler de nouveau autour de vous. Dans ces temps de Covid-19 (voir le blogue La COVID-19 : UN AUTRE MAL DU SUCRE ?), plus que jamais, il faut vaincre ce mal et participer à la libération de ceux qui sont encore dépendants du sucre.

Il y a plusieurs années de cela, j’ai reçu une lettre d’un lecteur profondément reconnaissant d’avoir eu ce livre entre les mains. Il me racontait que, désespéré de ne jamais pouvoir sortir de sa détresse mentale, il avait décidé de mettre fin à ses jours. Il était parti de chez lui un jour d’hiver pour aller dans le bois, construire un tipi, allumer un feu, et attendre de mourir par asphyxie. Sachant que cela pourrait prendre un certain temps, il avait décidé d’apporter un livre qu’il n’avait pas encore lu. Ce livre était Le mal du sucre.

Arrivé à la page 46, il fut bouleversé par l’affirmation du Dr John W. Tintera : « Il est tout à fait possible d’améliorer votre tempérament, d’augmenter votre rendement et de changer votre personnalité pour le mieux. La façon de le faire est d’éviter le sucre de sous toutes ses formes et tous ses déguisements. »


Secoué jusqu’à l’âme, il réalisa que son régime quotidien, depuis toujours, n’était presque que du sucre : boissons sucrées, pâtisseries, bonbons, alcool, céréales du matin sucrées, et produits ultratransformés bourrés de sucre. Il éteignit son feu, quitta son tipi, et le livre sous le bras, il rentra chez lui pour vider ses armoires de tous les produits contenant du sucre.


Il avait attendu plusieurs mois avant de m’écrire. Il voulait être tout à fait sûr qu’il ne vivait pas une illusion. Ayant retrouvé son équilibre, et rempli de gratitude, il me disait tout simplement MERCI d’avoir sauvé sa vie.


La joie d’avoir un esprit sain dans un corps sain ne relève pas du hasard. Non, elle est à la portée de tous ceux qui prennent conscience du besoin humain de manger ce que la nature nous offre depuis des millénaires, soit des aliments végétaux non transformés, et de boire de l’eau « plate », dans le cadre d’un mode de vie équilibré.

Chères lectrices et chers lecteurs, avez-vous rompu le cercle infernal de l’hypoglycémie ? Au plaisir de bientôt recevoir vos témoignages sur la libération que Le mal du sucre vous a permis de vivre.


©2021 Danièle Starenkyj

184 vues
Posts à l'affiche
Posts récents
Archives
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square

© 2017, crée par Chantale Coulombe