• Danièle Starenkyj

LE VENT ME L’A DIT

Le vent m’a parlé

Et m’a tout raconté


Il m’a dit que le cœur

Faisait les saisons

Au gré de sa raison


Qu’un printemps se créait

Avec deux hirondelles pensives

Accrochées au même fil

Éblouies de lumière encore humide

Venant faire frissonner

Les reflets argentés

Dans leurs plumes bleues

Trempées de l’encre du ciel


Il m’a dit que le cœur

Guettait les saisons

Du coin de sa raison


Que le beau temps c’était

Ces deux marguerites

Perdues dans le vaste d’un champ

Laissant la brise jouer

Avec leurs collerettes découpées en souhaits

« Beaucoup ou passionnément ?

Non… À la folie »

Elles penchent la tête

Le vent me l’a dit

Deux vœux faisaient l’avenir

Élisabeth Starenkyj, Mots d’âme, Orion, 1996.


137 vues
Posts à l'affiche
Posts récents
Archives
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square