• Danièle Starenkyj

UNE ALIMENTATION FONDAMENTALE

Nos pays occidentaux craignent le crash de leur système de santé nommé ironiquement « système de prise en charge des maladies ».


Il est médicalement reconnu que ces maladies qui nous frappent en plein cœur et nous terrassent des années avant notre dernier soupir ne sont pas le résultat inévitable de la malchance mais directement de notre mode de vie moderne caractérisé, entre autres, par un régime alimentaire déséquilibré.


Même la gravité de la COVID-19 est associée à des carences en vitamine D, en zinc et en iode. Ces nutriments indispensables pour lutter contre les infections devraient obligatoirement nous être généreusement fournis par notre alimentation quotidienne. Cependant, notre style de vie sédentaire à la lumière blafarde des ordinateurs, et basé sur la consommation d’aliments tout droit sortis de l’industrie alimentaire, ne nous en fournit pas suffisamment, quand pas du tout…


Pourtant, toutes les études scientifiques le démontrent, un mode de vie sain qui comprend à la base un régime alimentaire sain, peut réduire de 80 % le risque des maladies chroniques les plus courantes et les plus mortelles.

Notre monde croule sous le fardeau des maladies et des effets secondaires des médicaments (qui constituent aux États-Unis la troisième principale cause des décès). Il a besoin est de redécouvrir une alimentation fondamentale. Elle est si PUISSANTE qu’elle détermine notre santé plus fortement que nos gènes ; si EFFICACE qu’elle peut nous guérir plus radicalement que les médicaments les plus spécialisés ; si BÉNÉFIQUE qu’elle prévient de nombreux cancers – dont le cancer du sein, de la prostate et du côlon – mais aussi les maladies cardiaques, le diabète, l’AVC, les migraines, la dysfonction érectile, l’arthrite, etc.


LES PRINCIPES D’UNE ALIMENTATION FONDAMENTALE


Cette alimentation humaine idéale est :


1. Un régime de végétaux entiers, frais, variés, soit un régime de céréales, de fruits, de légumes, de noix, de graines, de légumineuses.


POURQUOI ?

Les végétaux sont la production alimentaire première, celle qui nourrit les humains et les animaux. Ils débutent le cycle de la chaîne alimentaire. Ils en sont le premier maillon. Une partie de ces aliments végétaux peut être consommée crue mais la CUISSON rend les céréales les légumineuses, et certains légumes tout simplement digestibles. Elle augmente aussi leur pouvoir antioxydant et favorise l’assimilation des minéraux que ces végétaux comportent.

2. Un régime sans produits animaux.

POURQUOI ?

Les produits animaux sont des végétaux transformés, appauvris de leur valeur nutritive initiale, particulièrement au niveau des vitamines, des minéraux, des fibres et de l’eau, alors que les graisses et les protéines sont dangereusement multipliées. La trop haute teneur en protéines et en graisses d’un régime carné entraîne une augmentation de la production des radicaux libres. Ces molécules chimiques instables sont à l’origine de l’endommagement des tissus, de la promotion du cancer, de la rupture des plaques formées de cholestérol, cause des AVC et des crises cardiaques. Les radicaux libres exercent leurs mauvaises influences au niveau des maladies auto-immunes et neurologiques. Les végétaux, eux, sont très riches en antioxydants qui assurent notre protection contre les radicaux libres.


Il faut aussi noter que plus on s’élève dans la chaîne alimentaire, plus le fardeau des substances polluantes est lourd, les substances toxiques étant bioaccumulées. La viande, et plus particulièrement la viande rouge, cumule sur des années un gros lot de substances chimiques. Les végétaux, qui n’ont guère plus de trois à quatre mois quand on les consomme, en ont proportionnellement moins.


3. Un régime totalement exempté de produits transformés, raffinés, concentrés issus de l’industrie alimentaire.


POURQUOI ?

La nature nous propose une énorme variété de végétaux succulents chargés de toutes les substances et éléments dont notre corps a besoin pour le maintenir en pleine forme pendant 70 à 80 ans. La camelote alimentaire – au fort pouvoir addictif et enrichie en sucre, en gras, en sel, en exhausteurs de goût et agents de conservation – est une cause indéniable et incontournable des maladies non transmissibles qui affligent une population mondiale dont l’obésité croissante est un cri de famine cellulaire. Soumis à l’uniformisation, la normalisation et la spécialisation des productions alimentaires industrielles, nos repas sont autodestructeurs. Aujourd’hui comme hier, la santé se trouve solidement du côté des aliments directement tirés du col et que l’on cuisine avec joie.


4. Un régime riche en eau.


POURQUOI ?

L’eau est la boisson fondamentale des plantes, des animaux et des humains. Tout de suite après l’oxygène, et bien avant la nourriture, elle est l’élément important pour le maintien de la vie. L’eau est le solvant dans lequel tous les changements métaboliques ont lieu. Elle intervient dans la digestion et l’absorption des nutriments, la circulation du sang qu’elle garde fluide plus efficacement que n’importe quel médicament, et l’excrétion des déchets. Le Cnerna (Centre national français de coordination des études et des recherches sur l’alimentation et la nutrition) a déclaré que le besoin en eau « reste le besoin le plus impérieux des besoins nutritionnels ». Il a ainsi établi la ration quotidienne en eau à deux litres et demi pour un adulte vivant et travaillant dans un climat tempéré.

Réalité incontournable quand on désire une vie meilleure : L’eau est l’unique liquide dont notre corps a un besoin exclusif. L’eau est l’irremplaçable liquide sans sucre, sans sel, sans acide phosphorique, sans caféine, sans alcool, sans colorant, sans additifs alimentaires, SANS CALORIES. Ne boire que de l’eau incolore, inodore, transparente, insipide, produira immédiatement des effets bénéfiques : entre autres, un apaisement des constantes sensations de faim et de fatigue et une perte progressive de poids sans douleur. Levez donc votre verre d’eau à la vie !

LA SIMPLICITÉ ALIMENTAIRE


L’adoption d’une alimentation fondamentale quotidienne vous engagera dans une simplicité qui vous assurera la satisfaction d’échapper aux maladies non transmissibles, ces maladies mortelles qui ne se communiquent que DE NOUS À NOUS, d’un simple mouvement de fourchette partant d’une assiette privée d’aliments végétaux non transformés, et allant à notre bouche.


©2020 Danièle Starenkyj

RÉFÉRENCES

Starenkyj D., RÉFLEXIONS POUR UNE VIE MEILLEURE, Orion.

Starenkyj D., LE BONHEUR DU VÉGÉTARISME, Orion.

140 vues
Posts à l'affiche
Posts récents
Archives
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square

© 2017, crée par Chantale Coulombe