• Danièle Starenkyj

LE CASSIS, CE GÉANT DES PETITS FRUITS

Ce fruit noir a une richesse en vitamine C insurpassable, et, dans sa couleur, réside la puissance de ses vertus. Mais en fait, dans le cassis (Ribes nigrum L.)tout est bon -- les baies, les graines, les bourgeons et les feuilles – et, depuis des siècles, l’on tire de chacune de ses parties, des remèdes efficaces contre les multiples maux de l’humanité.

Laissez-moi vous en parler.


LES CONSTITUANTS BIOCHIMIQUES DU CASSIS


Les laboratoires modernes attribuent les qualités du cassis, maintenant déclaré superaliment, à une teneur très élevée en une variété de composés fonctionnels et bioactifs tels que :


- des polyphénols dont la VITAMINE C,

- des ANTHOCYANES,

- des flavonoïdes,

- du sucre soluble,

- de l'acide organique,

- des vitamines B et de la vitamine E,

- des acides aminés multiples,

- divers minéraux (potassium, calcium, magnésium, fer, zinc, cuivre),

- des acides gras insaturés,

- et des fibres.

Les composés bioactifs les plus étudiés de ce petit fruit sont les anthocyanes, ces pigments naturels bleus pourpres, qui sont présents non seulement dans les baies de cassis (peau), mais aussi dans ses graines, ses bourgeons et ses feuilles.


Les anthocyanes sont de très puissants ANTIOXYDANTS aux capacités spécifiques de piégeage des radicaux libres. Ce sont elles qui donnent au cassis une grande partie de sa valeur d’où découle son potentiel de protection contre diverses maladies.


LES QUALITÉS DES DIVERSES PARTIES DU CASSIS

Les fruits frais ont une teneur en vitamine C beaucoup plus élevée que les oranges et les kiwis (100 g de jus de cassis offrent 197mg à 218 mg de vitamine C soit trois fois plus que le jus d’orange). De plus, la vitamine C du cassis est très résistante aux divers procédés thermiques et à la congélation. Connaissant l’importance d’un apport optimal en vitamine C en tant que stimulant de l’immunité, on comprend que le cassis a une place de choix dans une alimentation saine.


Les graines du cassis contiennent des quantités importantes d'huile à haute teneur en acides gras essentiels et contiennent également des quantités importantes d'antioxydants. Cette huile est riche en vitamine E, en oméga-3 et en oméaga-6. C’est une huile de beauté qui améliore l’élasticité de la peau, les rougeurs et les irritations.


Les feuilles du cassissier possèdent une activité antimicrobienne. Elles sont aussi anti-inflammatoires et diurétiques. Elles éliminent l’acide urique et les purines d’où leur usage en tisane ou en poudre dans les douleurs articulaires et la goutte. Elles sont aussi utilisées comme exhausteur de goût et conservateur naturel dans différents systèmes alimentaires.


Les bourgeons de cassis sont utilisés en médecine pour les propriétés diurétiques et antiseptiques de leurs composés volatils. On en tire aussi une huile essentielle à laquelle la médecine reconnaît une très forte activité inhibitrice contre tous les micro-organismes testés. Les champignons y sont particulièrement sensibles. Leur croissance est complètement inhibée à des concentrations beaucoup plus faibles que les bactéries. En comparaison avec les antibiotiques commerciaux, des concentrations significativement plus faibles des huiles sont nécessaires pour l'inhibition complète de la croissance fongique. Les bourgeons, sources de cortisone naturelle, stimulent les surrénales et soulagent les inflammations allergiques et articulaires. Ils sont antistress.


LES BIENFAITS DU CASSIS POUR LA SANTÉ


1. Activités antioxydantes et anti-inflammatoires


→ Le cassis atténue la production d'espèces oxydantes réactives.

→ Un essai clinique a montré que la consommation de cassis avant une séance d’exercice physique facilite la récupération du stress oxydatif induit par l'exercice.

→ Le cassis exerce une activité antioxydante cellulaire.

→ Outre l'activité antioxydante, le cassis a également exercé un effet anti-inflammatoire dans divers modèles : lignée de cellules leucémiques humaines; un modèle murin d'inflammation pulmonaire allergique aiguë ; inflammation chez des souris obèses ; inhibition de l'expression de gènes pro-inflammatoires dans des échantillons de sang total provenant de sujets humains atteints du syndrome métabolique.


2. Activité phyto-estrogénique


→ L'activité phyto-estrogénique du cassis a été observée chez des rats et des souris ovariectomisés. → Le cassis a augmenté les niveaux de protéines de la matrice extracellulaire (collagène, élastine, et acide hyaluronique) dans la peau de ces rats.

→ Outre l'effet sur la peau, le cassis a également été efficace pour atténuer la perte des poils chez ces rats et atténuer la perte osseuse et l'activité de résorption osseuse chez ces souris.

3. Effet anti-hyperglycémique postprandial (après un repas) et antidiabétique


→ La consommation ponctuelle de cassis avant un repas riche en glucides et la supplémentation de 8 jours en cassis ont réduit la glycémie postprandiale chez l’humain.

→ Le cassis alimentaire a amélioré de manière significative la tolérance au glucose chez des souris atteintes de diabète de type 2.

→ Le cassis a atténué le syndrome métabolique chez des souris diabétiques, des souris atteintes de stéatohépatite non alcoolique (NASH) et des rats nourris avec un régime riche en fructose.


3. Effet cardioprotecteur


→ Le cassis a été jugé efficace pour maintenir ou améliorer la santé cardiovasculaire.

→ Le cassis a permis d'atténuer le dysfonctionnement endothélial (tissu des vaisseaux et de la paroi interne du cœur) aigu induit par le tabagisme chez des jeunes fumeurs.

→ La prise de cassis à court terme a atténué la rigidité artérielle centrale et la pression artérielle centrale chez des sujets âgés.

→ Une prise de cassis pendant sept jours a montré des changements dose-dépendants sur certains paramètres cardiovasculaires, tels que l'augmentation du débit cardiaque, l'augmentation du volume systolique et la diminution de la résistance périphérique totale pendant le repos en position couchée chez des cyclistes masculins entraînés en endurance.

→ La consommation d'anthocyanes provenant du cassis a permis de réduire le taux de cholestérol LDL chez des sujets dyslipidémiques et des sujets présentant un syndrome métabolique.


4. Neuroprotection et amélioration des fonctions cognitives


→ Des études animales montrent que l'administration de cassis a retardé le déficit cognitif et a eu un effet neuroprotecteur chez des souris modèles de la maladie de Parkinson et des souris modèles de la maladie d’Alzheimer.

→ Une supplémentation aiguë en cassis a montré un bénéfice cognitif chez de jeunes humains en bonne santé.


5. Chimio-prévention


→ Un concentré riche en anthocyanes de peau de cassis a montré un effet cytotoxique puissant sur les cellules cancéreuses du foie humain.

→ D'autres études ont suggéré que le cassis exerçait des actions chimio-préventives contre la genèse du cancer du foie en atténuant le stress oxydatif et en réprimant les réponses inflammatoires.


6. Vision et santé oculaire


→ Les effets positifs du cassis sur la vision et la santé oculaire ont été démontrés sur des poussins, des sujets humains sains et des patients atteints de glaucome.

→ L'administration de cassis pendant 2 semaines a significativement diminué la pression intraoculaire chez des sujets sains.

→ L'administration de cassis pendant 24 mois a diminué la pression intraoculaire et retardé la perte du champ visuel.


CONCLUSIONS


Les scientifiques affirment :


• Le cassis est riche en couleur, en nutriments et en saveur.

• La recherche sur le cassis est en plein essor.

• Les avantages du cassis pour la santé mettent en lumière son potentiel d'utilisation comme ingrédient clé d'aliments fonctionnels ou de produits thérapeutiques pour traiter ou prévenir diverses maladies chroniques.

• Ses activités antioxydantes et anti-inflammatoires ont été largement étudiées. Elles protègent contre le stress oxydatif, la toxicité des neurones et les substances cancérigènes.

• L'activité phyto-estrogénique du cassis en fait un aliment anti-âge naturel, simple, efficace.


Je vous suggère de profiter de l’été pour vous régaler chaque jour d’un bon bol de cassis frais garni de crème de coco et d’un filet de sirop d’érable. Les cassis se congèlent très bien, et font une excellente confiture. À votre santé !


© 2021Danièle Starenkyj

SOURCES

- Lei Cao et coll., Review Extraction, Identification, and Health Benefits of Anthocyanins in Blackcurrants (Ribes nigrum L.), Applied Sciences, 2021.

- Braakhuis A.J. et coll., The effect of New Zealand blackcurrant on sport performance and related biomarkers: a systematic review and meta-analysis, J Int Soc Sports Nutr, Janvier 2021.

- Takanobu Okamoto et coll, Effects of blackcurrant extract on arterial functions in older adults: A randomized, double-blind, placebo-controlled, crossover trial, Clin Exp Hypertens, octobre 2020.

- Urszula Trych, The Bioaccessibility of Antioxidants in Black Currant Puree after High Hydrostatic Pressure Treatment, Molecule août 2020.

- Mathew David Cook et coll., Effect of Intake Duration of Anthocyanin-Rich New Zealand Blackcurrant Extract on Cardiovascular Responses and Femoral Artery Diameter during Sustained Submaximal Isometric Contraction, Journal of Dietary Supplements, 2021.

98 vues
Posts à l'affiche
Posts récents