• Danièle Starenkyj

UN AQUARIUM : UN ANTI-DÉPRIME COVID-19 ?

Une maman a aménagé, sur trois murs, dans une pièce de sa maison, de grands aquariums remplis de poissons aux couleurs vives. Elle affirme que la présence de ces fretins, leur comportement, leurs couleurs vives, leurs mouvements gracieux, les soins donnés, sont une source de bien-être psychologique pour ses enfants confinés comme elle (et comme nous tous) depuis maintenant près d’un an à cause de la COVID-19. A-t-elle raison ?


Il faut dire OUI. Et voici les données scientifiques les plus récentes sur les bienfaits de la connexion avec la nature pour le bien-être psychologique.


RÉCUPÉRER AVEC LA NATURE OU L’ÉCOTHÉRAPIE


Plus que jamais, nous en avons maintenant la preuve depuis la COVID-19, l'intrusion de la technologie dans nos vies numérisées a réduit notre connexion avec la nature. Les écosystèmes naturels fournissent des services importants dont l'humain dépend. L'ÉCOTHÉRAPIE est la capacité d'interagir avec la nature pour améliorer la guérison et la croissance.


La perte de la connexion avec la nature peut entraîner un coût pour les humains, ce qui se traduit par des temps de récupération plus lents, une plus grande détresse et un bien-être réduit. La perte de ces images de la nature peut diminuer notre bonheur de base.


Les techniques liées à l'écothérapie se sont avérées efficaces dans les troubles médicaux tels que l'hypertension, l'obésité, le rétablissement post-chirurgical et les conditions psychosociales comme la dépression, la réduction du stress, le syndrome de stress post-traumatique (SSPT), le trouble hyperkinétique du déficit de l'attention (TDAH) et les troubles d'adaptation.


La crise actuelle de la COVID-19, l'isolement social et les conséquences psychosociales qui en découlent sont des indications urgentes d’agir de manière à trouver des moyens de récupérer avec la nature.


L’OBSERVATION DE POISSONS VIVANTS


Une étude affirme que l’observation de l’état de poissons vivants - leurs chorégraphies, leur beauté, leur élégance – favorise une meilleure perception de la détente et de l'humeur, et moins d'anxiété pendant ou après le temps d’attention qu’on leur a accordé.

Une expérience, qualifiée de naturelle, est née lors d'une rénovation complète et du réapprovisionnement d'une grande exposition au National Marine Aquarium du Royaume-Uni. Elle a permis d’examiner les réactions comportementales, physiologiques et psychologiques des gens lors du repeuplement des grands aquariums.

Le visionnage spontané de l’exposition, une fois les aquariums totalement repeuplés, a été de plus longue durée et a été associé à une plus grande réduction du rythme cardiaque, à une plus grande augmentation de l'humeur déclarée et à un intérêt accru. L’étude suggère qu’un aquarium fourmillant de vie peut être lié à des avantages importants en termes de bien-être et de santé.


EXPLIQUER LES AVANTAGES DES ENVIRONNEMENTS AQUATIQUES POUR LE BIEN-ÊTRE


La vie aquatique exerce sur les humains un attrait important. Pour l’expliquer, certains auteurs avancent quatre éléments clé :


1. LA FASCINATION : un tel environnement retient l'attention sans effort. Il exerce une fascination « douce ». Il s’agit d’un environnement naturel non menaçant offrant une « pause » précieuse contre le stress. Cela facilite un état émotionnel plus positif, diminue les niveaux d'excitation physiologique et recharge l'énergie dépensée pour faire face au facteur de stress de la vie numérique.


2. L’ÉLOIGNEMENT : l'environnement aquatique est psychologiquement ou physiquement retiré de la routine quotidienne d'une personne et il offre une diversion agréable suscitant l’émerveillement, cette émotion de la joie de vivre.


3. L’ÉTENDUE : l’environnement aquatique est fabuleusement riche, diversifié, étonnant, mouvant, et relié de manière cohérente. Il donne un sentiment d’infini dans une vie compartimentée, régimentée par des facteurs extérieurs contraignants.


4. LA COMPATIBILITÉ : l'environnement aquatique est compatible avec les attentes et les inclinations d'une personne qui aspire à la cohérence, le calme, la réflexion.


LES AQUARIUMS ET LA SANTÉ


Les aquariums publics du monde entier accueillent environ 700 millions de visiteurs par an, et les petits aquariums sont présents dans les foyers, les établissements de soins et les entreprises. Le potentiel des aquariums à fournir des avantages psychologiques est considérable. Les aquariums peuvent déclencher des réactions physiologiques et psychologiques qui indiquent des effets calmants et réducteurs de stress.


Il y a certes, les grands aquariums publics où les gens obtiennent une relaxation et un bien-être psychologique, mais il a aussi les aquariums domestiques dont 70 % des propriétaires décrivent leurs poissons comme étant calmants et réduisant le stress.

• C’est la raison pour laquelle les aquariums sont souvent présents dans les établissements de soins de santé en raison de leurs propriétés potentiellement relaxantes et calmantes. Des participants à qui l'on avait demandé de contempler un aquarium avant une opération dentaire étaient plus détendus et moins anxieux que les participants du groupe témoin.


• Un chercheur a ajouté un aquarium au domicile de sept personnes âgées non institutionnalisées et a constaté que le groupe aquarium a connu une baisse significative de la pression diastolique (DBP) par rapport aux groupes témoins.


• À la suite d'un exercice de stress, des baisses significatives de la pression sanguine et/ou du rythme cardiaque ont été observées chez les participants qui ont regardé un aquarium de poissons tropicaux.

• Des changements bénéfiques chez les patients atteints de la maladie d'Alzheimer suite à l'introduction d'un aquarium dans la salle d'activité/salle à manger ont été observés. Les personnes qui avaient tendance à marcher ou à errer passaient plus de temps à table à observer les poissons, tandis que celles qui étaient habituellement léthargiques étaient plus alertes. Ces deux réactions ont entraîné une augmentation significative et importante de la consommation alimentaire, une diminution de la supplémentation nutritionnelle et une prise de poids pour la plupart des résidents.


CONCLUSION


Grands ou petits, les aquariums pourraient favoriser la réduction du stress psychophysiologique. Cela pourrait être important dans les établissements de soins de santé traditionnels (par exemple, les salles d'attente dentaires) mais aussi dans les lieux de stress quotidiens tels que les immeubles de bureaux. Les résultats d’études suggèrent qu'un individu n'a pas besoin de passer longtemps devant un aquarium (seulement 5 minutes) pour en tirer des bénéfices significatifs.


Je vous propose une aventure aquarium pour lutter contre la désespérante monotonie de la vie actuelle étouffée par la COVID-19. N’est-on pas transformés par ce qu’on contemple ? Délaissez vos écrans et je vous promets des heures de bonheur simple devant votre aquarium !


© 2020 Danièle Starenkyj

RÉFÉRENCES

→ Recovering With Nature : A Review of Ecotherapy and Implications for the COVID-19 Pandemic, Front Public Health, décembre 2020.

→ Ecotherapy - A Forgotten Ecosystem Service: A Review, Front Psychol, août 2018.

→ Marine Biota and Psychological Well-Being, Environ Behav, décembre 2016.

97 vues
Posts à l'affiche
Posts récents
Archives
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square

© 2017, crée par Chantale Coulombe