• Danièle Starenkyj

QUAND LES TOURNESOLS INSPIRENT POÈTES, SCIENTIFIQUES, ET CUISINIERS

Alors que le tournesol, dans la foulée d’événements déchirants, est devenu un symbole universel de solidarité, de lutte, et de résistance, dans la nature, il demeure une magnifique fleur, une graine, et une huile, toutes bonnes pour notre santé totale. Je vous invite cette semaine à vous arrêter à un poème accompagné d’un dessin à la plume et à l’encre de Chine, à réfléchir à quelques études scientifiques, et à vous régaler d’une recette qui a déjà fait le tour du monde.


1. Un POÈME, en exergue, pose cette question :


Vie en ville ou vie en campagne ?

Et donne pour réponse :

L’humain vient d’un jardin


Les tournesols


Ce sont les tournesols

Qui m’ont fait retourner ma boussole

J’ai renvoyé au nord

Cette ville ne rimant plus avec le sol

Bâtissant sur de l’or

Tenant pas des forts


La tête penchée

Respirant par-dessus le mur

Les tournesols parlent tout bas avec le sol

oublié


Ce sont les tournesols

Qui pointent en jaune la rue marginale

Menant tranquillement

Chez les abeilles qui dans le doux hâle

Travaillent en ronronnant

Récoltant le vent


La tête penchée

Regardant par-dessus le mur

Les tournesols parlent tout bas du sol rappelé

Élisabeth Starenkyj, Mots d’âme, Orion, 1996.

2. ÉTUDES SCIENTIFIQUES RÉCENTES


a) Les graines de tournesol utiles dans le traitement de l’obésité1


Le tournesol (Helianthus annuus, Asteraceae) est une plante oléagineuse originaire d'Amérique du Nord et aujourd'hui cultivée dans le monde entier. La graine de tournesol contient 35 à 42 % d'huile, et la production d'huile à partir de graines de tournesol est la quatrième au monde. Les résidus de tournesol issus de l'extraction de l'huile comportent des composés phénoliques et des acides chlorogéniques qui présentent des avantages pour la santé : ils ont des activités antioxydantes et anti-inflammatoires et des effets hypolipidémiques, hypoglycémiques et antidiabétiques en régulant les métabolismes du glucose et des lipides.


Des études in vitro et in vivo ont montré que les acides chlorogéniques des graines de tournesol pouvaient améliorer la tolérance au glucose, stimuler la sécrétion d'insuline, améliorer la résistance à l'insuline, réduire les taux de glycémie postprandiale (après les repas) et améliorer le profil lipidique en abaissant les taux de triglycérides sériques et hépatiques, en réduisant la sensibilité à l'oxydation des lipoprotéines de faible densité (LDL), en diminuant le taux de cholestérol LDL, en inhibant l'absorption des graisses et en activant le métabolisme des graisses.


C’est ainsi que cette étude a étudié, pour la première fois, l'effet d'un extrait de graines de tournesol standardisé pour les acides chlorogéniques sur le poids corporel et la réduction de la graisse corporelle chez des adultes obèses, par rapport à un placebo isocalorique (comportant le même taux de calories).


Les résultats ont montré que la consommation d'extrait de tournesol d’acides chlorogéniques (500 mg/jour) pendant 12 semaines contribue à réduire l'IMC (indice de masse corporelle), le tour de taille et le poids corporel, principalement expliqué par une perte de masse dans le compartiment graisseux, plus que dans le compartiment musculaire.


Ces changements peuvent être accompagnés d'une amélioration du profil lipidique, ce qui constitue une approche actuelle dans la prévention des maladies cardiovasculaires et des maladies associées à l'obésité, comme le diabète de type 2 et l'athérosclérose.

b) Une thérapie topique avec de l’huile de tournesol pour des bébés souffrant de malnutrition aiguë sévère2


Les bébés atteints de malnutrition aiguë sévère sont trop faibles pour manger et boire. Ils présentent des niveaux inadéquats d'acides gras et une capacité limitée de réhabilitation nutritionnelle entérale (par sonde). Dans cette étude, pour sauver ces bébés, on a utilisé un traitement d’appoint efficace, dit traitement émollient : l'huile de tournesol topique à haute teneur en linoléate. Les bébés ont été massés légèrement avec de l’huile de tournesol plusieurs fois par jour. Leurs taux d’acides gras ont montré des augmentations incrémentielles (ajout par palier, petit à petit) de grande ampleur. On sait que la peau absorbe ce qu’on y applique pour le transporter dans la circulation sanguine.


La thérapie à l’huile de tournesol topique pour la malnutrition aiguë sévère a augmenté l'impact de l'alimentation entérale en augmentant les niveaux de plusieurs acides gras chez les bébés de zéro à six mois.


Il s’agit là d’une nouvelle approche pour la réhabilitation nutritionnelle des bébés de zéro à six mois atteints d’une malnutrition aiguë sévère au Bengladesh.


c) L’huile de tournesol au secours de la fertilité mâle3


Ce n’est pas un secret : les hommes d'aujourd'hui sont 60 % moins fertiles que leurs grands-pères. La quantité moyenne de spermatozoïdes qu'ils produisent, et leur qualité, a beaucoup diminué au cours des dernières décennies. Une étude animale a démontré l’effet positif de l’ajout d’huile de tournesol sur la fonction reproductive des béliers.


L’huile de tournesol est l'une des sources les plus riches en acides gras polyinsaturés, et plus particulièrement en acide linoléique qui représente plus de 60 % de ces acides gras polyinsaturés. En ce qui concerne les recommandations pour une consommation accrue d’acides gras polyinsaturés, il est nécessaire de consommer davantage d'antioxydants (vitamine C et bioflavonoïdes – fruits et légumes frais) pour prévenir la formation de peroxyde lipidique.


Le régime alimentaire de ces ruminants, complété par de l’huile de tournesol et de la vitamine C, a augmenté la proportion de spermatozoïdes mobiles et leur motilité progressive s'est améliorée. Les béliers nourris avec un régime contenant de l’huile de tournesol ont eu une proportion accrue de spermatozoïdes avec des acrosomes (membrane de la tête du spermatozoïde qui permet sa pénétration dans l’ovule) normaux dans leurs échantillons de sperme. L’étude a établi que le régime des béliers avec des suppléments d’huile de tournesol et de vitamine C a augmenté la qualité du sperme des béliers et amélioré les taux de fertilité.


Il n’est pas certainement pas excessif de dire que si un tel régime est bon pour la fertilité de béliers, il pourrait aussi l’être celle les hommes.

3. LA FAMEUSE RECETTE ORIGINALE DU VÉGÉPÂTÉ


Concoctée dans le huitième rang de St-Nérée dans le comté de Bellechasse en 1977, cette recette est l’une des 250 recettes du livre LE BONHEUR DU VÉGÉTARISME qui, dès sa parution, a fait son succès international.


À base de graines de tournesol moulues, cette recette mise sur la richesse en vitamines (B1, B2, B3, B5, B6, acide folique et vitamine C) et en minéraux (calcium, fer, magnésium, phosphore, cuivre) de cette graine, mais aussi sur ses fibres, ses protéines, et des acides gras.


Aujourd’hui, le tournesol est reconnu comme un aliment fonctionnel ou nutraceutique. On considère qu’il est une source potentielle d'agents antimicrobiens, anti-inflammatoires, antitumoraux et antioxydants qui protègent les cellules humaines contre les molécules d'oxygène réactives et les micro-organismes pathogènes et que ses avantages pour la santé comprennent, entre autres fonctions, le contrôle de la pression sanguine et du diabète, la protection de la peau et la réduction du cholestérol4.


Le végépâté5 *


1 tasse de graines de tournesol moulues

½ tasse de farine complète de blé ou autre farine

½ tasse de levure nutritionnelle

1 gros ognon émincé

1 grosse pomme de terre crue râpée

2 c. à soupe de jus de citron frais

½ tasse d’huile d’olive

1 ½ tasse d’eau chaude

sel, thym, basilic, sauge, romarin au goût


Liquéfier l’oignon et la pomme de terre râpée dans l’eau chaude. Ajouter tous les autres ingrédients. Bien mélanger et obtenir une pâte lisse. Verser dans un plat en pyrex huilé et cuire au four 40 à 50 minutes à 350° F (180° C). Un fois la préparation refroidie, la démouler. Ce végépâté* est un excellent substitut de diverses tartinades à base de viande. Bon sur du pain rôti, dans des pâtes à tarte ou, accompagné de crudités et de concombres à l’aneth comme plat de résistance lors d’un dîner de fête.


* Végépâté : mot frappé par mon mari Stefan lors de la confection de cette recette.


RÉFÉRENCES

1. Aurélie Leverrier et coll., Helianthus annuus Seed Extract Affects Weight and Body Composition of Healthy Obese Adults during 12 Weeks of Consumption: A Randomized, Double- Blind, Placebo-Controlled Pilot Study, Nutrients, mai 2019.

2. Nathalie Fisher et coll., Topical emollient therapy with sunflower seed oil alters the skin microbiota of young children with severe acute malnutrition in Bangladesh: A randomised, controlled study, Nutrition Journal, juillet 2021.

3. Hossein Ezazi et coll., The influence of dietary sunflower oil, rich in n-6 polyunsaturated fatty acids, in combination with vitamin C on ram semen parameters, sperm lipids and fertility, J Sci Food Agric, février 2019.

4. Bartholomew Saanu Adeleke, Oilseed crop sunflower (Helianthus annuus) as a source of food: Nutritional and health benefits, Food Sci Nutr, juillet 2020.

5. Starenkyj D., Le bonheur du végétarisme, Végépâté, p. 126, 2008, 80 000e mille.








101 vues
Posts à l'affiche
Posts récents
Archives
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square