top of page
  • Danièle Starenkyj

OZEMPIC OU CHARBON ACTIVÉ ACIDE POUR MAIGRIR ?

La sonnette d’alarme a été tirée. Depuis 1980, le nombre de cas d’obésité a doublé dans plus de 70 pays ou régions du monde, et continue d’augmenter au point que l’obésité est devenue un problème majeur de santé publique partout où l’alimentation urbaine-industrielle, toujours très riche en graisses, a séduit les populations.


UN ÉTAT D’INFLAMMATION CHRONIQUE PERSISTANTE


L’obésité est un problème grave de santé et non seulement un regrettable problème esthétique. Comme elle provoque un état d’inflammation chronique, elle augmente le risque d'autres maladies dont les maladies cardiovasculaires, le diabète de type 2, l'hypertension, la stéatose hépatique non alcoolique (le foie gras), les maladies rénales chroniques, le syndrome d’apnée du sommeil et les troubles de l’humeur. Dans leur désolation et leur impuissance à maigrir, les gens sont à la recherche du produit miracle qui fera le miracle de les faire maigrir miraculeusement.


Actuellement, l’Ozempic a le vent dans les voiles malgré ses effets secondaires très fréquents : nausées et diarrhées ; fréquents : vomissements vertiges, légères douleurs abdominales ou ballonnements, fatigue ; et possibles : hypoglycémie importante, signes de pancréatite, problèmes cardiaques, allergie importante.

LE CHARBON ACTIVÉ ACIDE


Une étude parue en 2022 rapporte que, dans certains pays asiatiques, avec l'occidentalisation des habitudes alimentaires, l'obésité et les maladies métaboliques qui y sont liées sont répandues dans plus d'un tiers de la population.


Une équipe de recherche de l’université Shinshu, voulant trouver un moyen de renverser les effets d’une alimentation riche en graisses, s’est tournée vers le CHARBON ACTIVÉ bien connu depuis plus d’un siècle pour sa capacité d’adsorber les toxines urinaires et les acides biliaires dans les intestins et de les excréter dans les matières fécales. Le but de leur étude était de voir s’il adsorberait également l’excès de graisse dans le régime alimentaire.


UNE ÉTUDE ANIMALE CONCLUANTE


Un groupe de souris a été soumis à un régime normal et un autre groupe de souris a été soumis à un régime riche en graisses pendant 12 semaines, soit 3 mois. Comme on pouvait s’y attendre, les souris nourries avec le régime riche en graisses ont pris beaucoup plus de poids que les souris nourries avec le régime normal.


Cependant, lorsque le charbon activé acide, mis en poudre, a été mélangé au régime riche en graisses et donné à un groupe de souris, la prise de poids a été identique à celle du groupe qui avait un régime normal. Cela indiquait-il que la prise de poids due au régime riche en graisses avait été complètement supprimée ? Oui. Une étude des matières fécales des souris recevant du charbon activé acide a indiqué que la quantité d’acides biliaires, de cholestérol, de triglycérides et d’acides gras dans les selles avait augmenté de 2 à 4 fois plus par rapport à un régime en graisses normal.


Le charbon activé est connu pour ses effets hypocholestérolémiants depuis les études de P. J. Neuvonen en 1984. Dans cette, comme d’autres, le charbon activé acide avait favorisé l’excrétion de ces substances dans les selles, et donc empêché leur assimilation. Les chercheurs ont observé également que le traitement avec du charbon activé acide n’avait causé aucune lésion de la muqueuse intestinale.


Les auteurs de cette étude affirment donc, sur la base de leur étude, que la prise de charbon actif acide avec des aliments gras peut prévenir la prise de poids.

DU CHARBON ACTIVÉ ACIDE ?


De quoi s’agit-il ? Depuis sa redécouverte au 20e siècle, le charbon n’a pas cessé de sauver des vies mais aussi de soulever l’enthousiasme des chercheurs qui s’évertuent à le rendre toujours plus efficace, plus performant. L’ingénierie du charbon est fascinante et permet la production de charbons capables de cibler des maladies spécifiques, par exemple, le charbon AST-120 hautement technique de conception nouvelle pour le traitement des maladies du rein, du tube digestif, et des anomalies fonctionnelles du foie.


L’université Sinshu a développé un charbon acide, (le charbon étant naturellement alcalin), en carbonisant des matières végétales à une température supérieure à 700°C après trempage dans de l’eau de mer profonde acide (pH 5,5). Ils ont alors établi l’effet anti-obésité de ce charbon activé acide. Mis en poudre, il a été intimement mélangé à l’alimentation riche en graisses des souris avec les résultats incontournables cités plus haut.


CONCLUSIONS DE L'ÉTUDE


1. Le charbon activé acide prévient l’obésité induite par une alimentation riche en graisses.


2. Le charbon activé acide améliore la résistance à l’insuline induite par une alimentation riche en graisses.


3. Le charbon activé acide améliore l’hypertrophie du tissu adipeux et l’inflammation causée par une alimentation riche en graisses.


Le charbon activé alcalin, ou acide, ou composé de particules sphériques poreuses à haute capacité d’adsorption (charbon AST-120), demeure une merveille de la nature au secours de nos misères, trop souvent auto-infligées, mais quand même en besoin de guérison.


Je me permets de le répéter une fois de plus, le charbon ne perd pas son visage, le visage de la grâce.


RÉFÉRENCES

Xuguang Zhang et coll., Acidic Activated Charcoal Prevents Obesity and Insulin Resistance in High-Fat Diet-Fed Mice, Front Nutr, 2022.

Starenkyj Danièle, MON PETIT DOCTEUR, p. 166-173, p. 298-303, p. 298-303, Orion, réimpression 2022.

61 vues

Comments


Posts à l'affiche
Posts récents
Archives
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
bottom of page