• Danièle Starenkyj

APPRENTISSAGE ET REPAS SCOLAIRES : UN LIEN QUE LA FINLANDE COMPREND ET FAVORISE

1948 : C’est la date à laquelle la Finlande décide officiellement de servir dans toutes ses écoles un repas chaud gratuit, cuisiné sur place, avec des aliments frais et locaux. Et jusqu’à ce jour (2019), ce pays avant-gardiste récolte les résultats favorables de cette politique, résultats reconnus et appréciés par la communauté éducative internationale (classements PISA très performants).

Les repas scolaires dans ce pays sont considérés comme :

*un investissement vital dans le capital humain avec un impact positif sur l’économie nationale et locale ;

*une forme de protection sociale de l’enfance combattant la malnutrition et améliorant le développement cognitif ;

*une source d’éducation qui sensibilise à l’importance d’une saine alimentation mais aussi aux bonnes manières à table, à la sociabilisation, aux cultures alimentaires locales et internationales, à un mode de vie durable ;

*un moment de détente entre copains et profs -- les uns et les autres mangeant ensemble à la même table – un temps de conversation, d’échanges instructifs ;

* un soutien à la croissance des enfants qui peut leur assurer un poids santé, les amener à manger à heures régulières, et à développer la compétence alimentaire et le sens de l’alimentation, soit à comprendre ce qui influence les habitudes alimentaires et à réfléchir aux choix posés sur une base individuelle et sociale ;

*un incitatif qui associe alimentation saine et joie de vivre.

C’est pourquoi, en Finlande, l’alimentation scolaire saine fait partie intégrante de la structure pédagogique d’une journée scolaire. Les aliments, leur culture, leur valeur nutritionnelle, leur préparation culinaire sont intégrés dans le programme d’études de base et enseignés dans toutes les matières (biologie, géographie, chimie, histoire, hygiène, etc.)

UN REPAS SCOLAIRE TYPE doit comporter :

•Un plat chaud avec pomme de terre ou riz ou pâtes, et une protéine animale ou végétale (légumineuse) ;

•Un plat de légumes cuits et salade fraîche avec assaisonnement (huile) ;

•Un verre de lait animal ou végétal ;

• Du pain complet avec margarine

MENUS

Les repas scolaires finlandais offrent des options végétariennes à chaque repas, et un repas sans viande ni poisson un jour par semaine.

Menu 1 :

Une grosse pomme de terre au four Une salade de carottes râpées Avec saumon et pain de seigle

Menu 2 :

Deux pommes de terre moyennes cuites à la vapeur Salade verte, tomate, chou râpé Pâtés de légumes et légumineuses Deux tranches de pain complet avec margarine

Menu 3 :

Crêpes aux épinards Sauce aux airelles Purée de pommes de terre

Menu 4 :

Soupe de pois cassés avec oignons frais Salade verte et légumes vapeur Pain complet

La salle à manger est ainsi une salle de classe à part entière : une salle agréable, calme, éclairée où les étudiants mettent en pratique des règles d’hygiène et de civisme de base : se laver les mains avant de manger, manger proprement, bien mastiquer, débarrasser son assiette, remercier le personnel de la cuisine, puis aller dehors pour profiter du reste de leur une pause d’une heure.

Voilà comment, en Finlande, l’alimentation scolaire est concrètement un investissement dans un apprentissage efficace. Ces repas, gratuits de la maternelle à l’université, rapportent infiniment quand, à l’âge adulte, ces enfants contribuent au système économique de leur pays. Leur réussite sur le plan professionnel mais aussi humain et leur meilleure santé sont la rentabilité de ce système généreux. De plus, sensibilisés depuis l’enfance au gaspillage alimentaire, à une alimentation saine et durable, ces jeunes sont prêts à une transition écologique urgente.

©2019 Danièle Starenkyj

School Meals for All, School feeding : investment in effective learning, Ministry for Foreign Affairs of Finland – Finnish National Agency for Education.

118 vues
Posts à l'affiche
Posts récents
Archives
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square

© 2017, crée par Chantale Coulombe