© 2017, crée par Chantale Coulombe

À LA DÉCOUVERTE DU PAIN DE SEIGLE INTÉGRAL AU LEVAIN BIO

L’interdiction absolue, dans les années 1970, des « 3 P » a produit des milliers d’hommes et de femmes gros : PAS de Pain, Pas de Pâtes, Pas de Pommes de terre – on se demande pourquoi à cette liste originale ne figurait pas : PAS de Pâtisseries. Elle aurait eu au moins ¼ de vérité ! 

Allons, impossible d’avoir un poids santé quand on meurt de faim. L’obsession de manger nous tenaille ; on est prêt à mettre la main sur n’importe quoi pour combattre ces affreux symptômes impossibles à supporter dans une société d’hyper performance quotidienne : faiblesse, langueur, idées embrouillées, faim, faim… et culpabilité, honte et désespoir quand on cède à une bonne tranche de pain, un plat de pâtes savoureux, et de délicieuses pommes de terre au four. 

 

Cela fait des millénaires que les hydrates de carbone complexes (glucides complexes) rassasient des civilisations entières, tout autour du monde, et permettent d’espacer normalement – physiologiquement – les repas de 5 à 6 heures. Avec du pain intégral, des pâtes complètes, et des pommes de terre au four, l’estomac est calé, la glycémie est stable, et l’envie, le besoin, de grignoter disparaît complètement. Or, ces encas (collations) d’urgence sont tous à base de sucre et de gras qui stimulent l’insuline qui fabrique des graisses – et que l’on aura à stocker soit sur notre corps – hanches, taille, postérieur – soit à l’intérieur de notre corps – viscères, cœur, vaisseaux.  

 

Il faut briser le cercle vicieux de la faim cellulaire, la torture du corps qui n’est pas rassasié et qui crie misère au sein de l’abondance. Je vous propose de faire une découverte fabuleuse pendant vos vacances : 

LE PAIN DE SEIGLE INTÉGRAL 1 : Seigle concassé, eau de source, farine de seigle entier, farine de blé (2 %), sel marin. Attention, il s’agit d’un pain De seigle  (98 % de seigle) et non d’un pain AU seigle (ne comportant que 10 à 30 % de farine de seigle souvent raffinée).

 

> Ce pain noir, moelleux, à mastiquer tranquillement, est un pain à l’index glycémique bas (40) très inférieur à celui du pain blanc (95).
> Il ne provoque pas de brusques déversements d’insuline et la glycémie reste stable. Il diminue le risque de résistance à l’insuline, et par le fait même, le risque de diabète, et de la maladie cardiovasculaire qui accompagne le diabète. En fait, une étude a établi que le pain de seigle abaisse les niveaux de sucre dans le sang chez des hommes diabétiques : après un régime de 4 semaines riche en seigle – pain de seigle, craquelins de seigle, et gruau de flocons de seigle – on a enregistré chez eux une baisse de 19 %  de sucre dans le sang par rapport au niveau de sucre au début de l’étude.
> Le seigle est très riche en fibres – 3 fois plus que le blé – et il diminue le cholestérol sanguin élevé.
> Le seigle comporte beaucoup de lignanes, des composés végétaux qui peuvent aider à la réduction du risque des cancers du sein, de la prostate et du côlon.
> Le seigle est splendide pour le microbiote à cause de sa richesse en amidon résistant (4 à 8 fois plus de le blé et l’orge), cet amidon dont raffolent nos bactéries amies (notre deuxième cerveau) et qui nous en remercient bien en nourrissant notre premier cerveau qui produira de bonnes pensées, du courage, de la joie de vivre.
> Le seigle, grâce à sa richesse en fibres est formidable pour favoriser un transit intestinal régulier.
> Le pain de seigle est faible en calories : 243kcal pour 100 g. Contrairement au blé, il est pauvre en lipides. Il est dense et comporte peu d’eau. Il est très riche en vitamine E et tout le complexe B. C’est la céréale la plus minéralisée : calcium, potassium, sodium, fer, fluor, manganèse, etc.
> Tous ceux qui consomment du pain de seigle intégral le constatent ébahis : ce pain, on en mange à satiété, on ne se sent pas gonflé, il se digère sans problème, ET L’ON MAIGRIT ! La graisse du ventre disparaît sans souffrance. Les sportifs scandinaves l’affirment : le seigle bâtit une musculature enviable mais il ne dépose pas de graisses.

Voilà, cet été, avec une abondance d’eau fraîche – toute plate mais garantie ZÉRO calories – observez la métamorphose de votre silhouette en 4 semaines de pain de seigle, de craquelins de seigle, et de céréales aux flocons de seigle, le seigle étant toujours ENTIER, le tout accompagné d’une abondance de fruits et de légumes frais. Oui, le goût et le besoin du sucre vous quitteront ; vous ne penserez pas à grignoter ; vos repas seront riches en les « 3 P » et combien satisfaisants ! Donnez m’en des nouvelles et bel été en santé.

 

©2019 Danièle Starenkyj

1. Boulangerie artisanale, Lawrenceville, Qc.
2. Angie Jefferson et coll., The Effects of Intact Cereal Grain Fibers, Including Wheat Bran on the Gut Microbiota Composition of Healthy Adults : A Systematic Review, Front Nutr, 6, 33, mars 2019.
3. Stine Vuholm,et coll., Whole-Grain Rye and Wheat Affect Some Markers of gut health without Altering the feacl Micrabiota in Healthy Overweight Adults : A 6-Week Randomized trial, The Journal of Nutrition, 147, 11, novembre 2017.
4. Henrik Munch Roager, et coll., Whole grain-rich diet reduces body weight and systemic low-grade inflammation without inducing major changes of the gut microbiome : a randomized cros-over trial, BMJ Journals GUTm 68, 1, mars 2018.
5. Nordic Rye Forum – un site dédié à la recherche sur les bienfaits du seigle sur la santé.

 

Partagez sur Facebook
Please reload

Posts à l'affiche

L’ALCOOL PLUS FUNESTE QUE LA CRISE CARDIAQUE

6/23/2017

1/1
Please reload

Posts récents
Please reload

Archives
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square