© 2017, crée par Chantale Coulombe

À UN VIEUX PROBLÈME, UNE RECETTE QUI EST UN VIEUX REMÈDE

Les fêtes ont toujours donné lieu à des réjouissances qui entraînent trop souvent des excès dans le manger et le boire. Transitoires, ces excès peuvent rapidement se maîtriser et s’effacer en revenant aux bonnes habitudes, puis en profitant des bienfaits d’un simple et humble légume : l’AIL. Riche en composés sulfurés et en antioxydants (flavonoïdes, tocophérols), de nombreuses études scientifiques ont avancé que sa consommation régulière (2 gousses par jour) était protectrice des cancers de l’estomac et du côlon -- mais aussi des cancers du larynx, de la prostate, et du sein, quoique pour ces derniers cancers les études sont moins nombreuses.

 L’ail se trouve également sur la liste publiée par l’American Heart Association (AHA) des aliments aux effets cardioprotecteurs. Il diminuerait légèrement les taux de cholestérol et de triglycérides. L’ail a un effet positif sur l’hypertension et diminue le risque de formation de caillots sanguins. Il possède aussi des propriétés antimicrobiennes, et il pourrait aider à une diminution des infections à la bactérie Helicobacter pylori et à la prévention du rhume. Coupé, broyé ou écrasé, cru ou cuit, peu ou prou, l’ail parfume la cuisine méridionale et orientale depuis des millénaires. Les Sumériens, les Égyptiens, les Romains en faisaient bon usage. Il est arrivé en Amérique centrale  avec Christophe Colomb. Et l’Amérique du Nord, au 19e siècle, annonçait fièrement  sa capitale internationale de l’ail à Gilroy en Californie.

 Alors, pour les lendemains de la veille, que faire ? Ayez recours à lAÏGO-BOUÏDO. Recette méridionale des plus simples, elle est traditionnellement servie  après les excès de Noël et du Nouvel An pour ses vertus culinaires et médicinales. De plus, elle est délicieuse. La voici :

 

5 tasses d’eau
1 feuille de laurier
1 brin de thym
8 feuilles de sauge
6 gousses d’ail
4 tranches épaisses de pain complet
4 c. à soupe d’huile d’olive
Sel au goût

 

 

 Peler les gousses d’ail et les écraser grossièrement. Dans une casserole verser les 5 tasses d’eau et  les 6 gousses d’ail écrasé. Faire bouillir 10 minutes. Ajouter les herbes aromatiques et le sel. Retirer du feu. Laisser infuser 5 minutes. Ôter les herbes. Dans le fond d’une assiette creuse, placer une tranche de pain complet. L’arroser d’huile et la saupoudrer de levure alimentaire. Verser le bouillon d’ail dessus. Consommer chaud. Donne 4 portions. Délicieux et réconfortant. Mais ne vous en privez pas au-delà des fêtes. Mettez ce remède au menu souvent ou faites-en une cure. Vous ne le regretterez pas.

 

© 2019 Danièle Starenkyj

Partagez sur Facebook
Please reload

Posts à l'affiche

L’ALCOOL PLUS FUNESTE QUE LA CRISE CARDIAQUE

6/23/2017

1/1
Please reload

Posts récents
Please reload

Archives
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square