© 2017, crée par Chantale Coulombe

LE CANCER, UN FLÉAU EN PROGRESSION « ALARMANTE » DANS LE MONDE

C’EST LE GROS TITRE de la semaine (16 septembre 2018) lancé par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) qui relève de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Pour éviter un tiers à deux cinquièmes des cas de cancer annuellement,  ces organismes misent sur la PRÉVENTION.  « La prévention doit jouer un rôle-clé », affirme le directeur du CIRC basé en France. 

Prévenir oui, mais comment ?

 

L’OMS et le CIRC répondent : En évitant les principaux facteurs de risque connus, dont :

  • Le tabac (y compris le tabac sans fumée) et le cannabis (on absorbe plus de goudron et de monoxyde de carbone en fumant du cannabis qu’en fumant du tabac)

  • L’alcool  --  Sous toutes ses formes et en toute quantité, l’alcool  est toujours toxique, addictif, cancérogène et tératogène.

  • La consommation insuffisante de fruits et légumes frais, la consommation abusive de viandes rouges, et de viandes transformées

  • L’obésité – Les calories liquides sont les pires. Ne boire que de l’eau favorise une minceur sans souffrance.

  • La sédentarité. On mange pour vivre, et vivre c’est bouger ! 30 minutes de marche par jour est protecteur.

  • Les infections transmises sexuellement (ITS). « L'adoption de comportements sexuels plus sécuritaires pourraient prévenir l'infection d'un VPH et les complications reliées à cette infection.» (Association des gynécologues et obstétriciens du Québec)

  • Les rayons ionisants (rayons X abondants en milieu hospitaliers : tests de dépistage, etc.) et ultraviolets (bronzage artificiel ou excessif) 

  • La pollution de l’air en milieu urbain, en milieu du travail, et en milieu domestique

Le Dr Raoult, spécialiste des maladies infectieuses à la faculté de médecine de Marseille, France, le répète depuis plusieurs années : « On le sait, des virus – mais aussi des bactéries -- peuvent donner des cancers. » 

 

 

Quelles infections 1? Quels cancers ?

  • Helicobacter pylori est une bactérie courante associée au cancer de l’estomac.

  • Les virus du papillome humain (VPH) augmentent le risque de cancer du col de l’utérus, du vagin, de la vulve, du pénis et de l’anus, mais possiblement aussi de la bouche, de la gorge, de la tête et du cou 2. Il en existe une centaine de types dont plus de 40 sont transmissibles sexuellement. La vaccination protège contre le VHP 16 et le VHP 18 seulement.

  • Les virus de l’hépatite B  (VHB) et de l’hépatite C (VHC) sont associés au cancer du foie (carcinome hépatocellulaire).

  • Le virus d’Epstein-Barr (VEB) – le virus de la mononucléose -- est associé au cancer du nez et de la gorge (nasopharynx), au lymphome de l’estomac, au lymphome hodgkinien et au lymphome de Burkitt.

  • Le virus de l’herpès humain de type 8 (VHH 8) est associé au sarcome de Kaposi, habituellement en présence d’une infection par le VIH.

  • Le virus T lymphotrope humain  (HTLV 1) est associé à certains types de leucémie lymphocytaires et de lymphomes non hodgkiniens (LNH).

Et le docteur de conclure : « Ne pas, actuellement, réaliser que les cancers sont en partie transmissibles et susceptibles d’être prévenus (…) relève aujourd’hui du non-sens, voire de l’inconscience. »

Refusons le non-sens. Combattons l’inconscience. 

 

Je vous invite à la lecture d’un petit livre : RÉFLEXIONS POUR UNE VIE MEILLEURE 3. Vous y trouverez un mode de vie simple pour bien manger, bien bouger, bien aimer, un programme de prévention des maladies, deux chapitres sur le cancer : « Cancer et génétique » et « Cancer et épigénétique » et beaucoup plus. Vous serez rassurés, conseillés, encouragés. Car prévenir, c’est ne pas avoir à guérir. 

 

1. Plummer M., de Martel C., Vignat J., Ferlay J. Bray F., Franceschi S., Global burden of cancers attributable to infections in 2012: a synthetic analysis. Lancet Glob Health. 2016 Sep;4(9).
2. Chaturvedi A.K. et coll.,  Human papillomavirus and rising oropharyngeal cancer incidence in the United States. J Clin Oncol. 2011; 29: 4294-301
3. Starenkyj D., Réflexions pour une vie meilleure, Orion, 2015.

Partagez sur Facebook
Please reload

Posts à l'affiche

L’ALCOOL PLUS FUNESTE QUE LA CRISE CARDIAQUE

6/23/2017

1/1
Please reload

Posts récents
Please reload

Archives
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square