© 2017, crée par Chantale Coulombe

CANICULE À L’HORIZON : QUE FAIRE POUR S’EN PRÉMUNIR ?

Le danger majeur lors de fortes chaleurs est la DÉSHYDRATATION

 

Ce danger guette particulièrement :


₊ Les nourrissons et les enfants de moins de 4 ans
₊ Les personnes âgées
₊ Les malades chroniques (obèses, malades du cœur, diabétiques, etc.) 
₊ Certains employés de bureaux non ou mal ventilés, les travailleurs faisant de la manutention lourde ou très rapide, qui portent des vêtements de travail empêchant l’évaporation de la sueur, les personnes soumises à une forte chaleur dans les fonderies, les boulangeries, les teintureries, les cuisines, etc.
₊ Les sportifs
₊ Les personnes médicamentées : les diurétiques, les laxatifs, les neuroleptiques, les anxiolytiques, les somnifères favorisent la déshydratation

La chaleur (stress thermique) a des effets sur le corps :


* Augmentation de l’irritabilité
* Perte de la concentration et perte de la capacité d’accomplir les tâches mentales
* Perte de la capacité d’accomplir des tâches spécialisées ou des travaux exigeants
* Altérations des performances mentales dans une ambiance qui dépasse 30◦C
* Les premiers signes de déshydratation sont : maux de tête, vertiges, nausées, vomissements, urines rares, élévation de la température corporelle

 

Quels sont les besoins en eau ?


1. L’eau représente 60 % de notre poids.
2. Notre corps en élimine chaque jour 2,4 litres à travers la respiration, la sueur et l’urine.
3. La soif n’est pas un critère du besoin en eau. Quand elle survient, le corps est déjà déshydraté à 3 %. Une perte d’eau de 7 à 10 % peut entraîner un coma puis la mort. Ne pas avoir soif est une sérieuse infirmité qu’il faut combattre rationnellement : l’eau perdue doit être remplacée d’où la recommandation habituelle de boire au minimum 1,5 l d’eau par jour et de manger une bonne quantité de fruits frais et de légumes qui comportent pour la plupart jusqu’à 90 % d’eau et qui peuvent apporter en moyenne 1 litre d’eau par jour.
4. Pour chaque degré au-dessus de 38◦C, il faut ajouter un ½ litre d’eau de plus par jour, d’où le danger réel de déshydratation en cas de canicule.

Le sel, l’arme première contre la déshydratation


∆ Une séance de sport intensive, un travail à l’extérieur ou devant des sources de chaleur élevées (cuisinières, etc.) peut faire perdre jusqu’à trois litres d’eau par heure, soit 3 kg, MAIS AUSSI 3,5 g de sodium (sel).
∆ 30 % des hospitalisations en période de canicule sont en rapport avec une carence en sodium dite hyponatrémie. On observe confusion, somnolence, désorientation, et dans les cas les plus graves convulsions, coma et mort. Le sel s’évapore avec la sueur.
∆ Pline, en 75 av. J.-C., avertissait : « Le sel est le plus important des remèdes humains. »
∆ Le sel est indispensable à l’équilibre organique : il répartit l’eau dans le corps, régule la pression et le volume sanguin. Il est essentiel à l’activité des muscles, du cœur, et des reins. Lors d’un manque de sel, les signaux nerveux sont mal ou pas transmis. En retenant l’eau dans les tissus, le sel est l’élément préventif essentiel de la déshydratation.

 

Bonnes idées vérifiées et testées :


1. Boire sans avoir soif et avant d’avoir soif.
2. Remplir sa gourde (et celle des siens) d’un litre d’eau à laquelle on a ajouté ¼ de c. à café de sel.
3. Ne pas négliger les soupes et les bouillons salés tièdes accompagnés de pain complet.
4. Diminuer les aliments carnés (viandes et fromages). Les protéines et les graisses sont déshydratantes.
5. Ne pas boire glacé mais frais ou tiède. Avant de digérer, l’estomac doit réchauffer la boisson. Il y a donc production de chaleur interne non nécessaire en période de canicule.
6. Mettre de côté caféine et sucre qui sont déshydratants, et, bien sûr, tous les produits qui en contiennent.
7. Une bière, même glacée, ne désaltère pas. L’alcool altère toujours la capacité de lutter contre la chaleur mais aussi contre le froid, et favorise la déshydratation. Il augmente les mictions.
8. Porter des vêtements légers, amples, en coton, de couleur claire, et ne pas oublier le chapeau à large bord.
9. Prendre des douches tièdes et ne pas s’essuyer. Mouiller son T-shirt et sa casquette et les laisser sécher sur soi. Se mouiller fréquemment le visage, la nuque, et les bras.
10. Vous n’aimez pas l’eau ? Alternez les verres d’eau avec des verres d’eau de coco (100 g = 198 mg de potassium, 65 mg de sodium, 95 mg d’eau et 20 calories)  ou/et des tisanes de feuilles de menthe fraîche bues tièdes. Extrêmement rafraîchissantes.

Et puis, n’oubliez pas vos animaux domestiques. Eux aussi souffrent de la canicule. Mettez à leur disposition une abondance d’eau fraîche et gardez-les à l’ombre.

 

©2018 Danièle Starenkyj

 

Partagez sur Facebook
Please reload

Posts à l'affiche

L’ALCOOL PLUS FUNESTE QUE LA CRISE CARDIAQUE

6/23/2017

1/1
Please reload

Posts récents
Please reload

Archives
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square