© 2017, crée par Chantale Coulombe

Bouquet de laitue et capucines

Que le jardin est généreux ! C’est l’heure du repas. Je vais cueillir un plant de salade rouge. Je m’émerveille de sa couleur, de sa texture. Je passe devant les capucines. C’est le ravissement complet. Quelle luminosité dans ces tons orangés, jaunes, et même mauves rosés… Je me sens comblée. C’est la santé que je récolte : dans la laitue rouge, il y a un pouvoir antioxydant élevé ; dans les capucines – elles sont comestibles fleurs, feuilles, boutons fleuris et graines – des propriétés antibactériennes, antibiotiques, antiscorbutiques, antifongiques, antiseptiques, dépuratives, stimulantes, toniques. Ces fleurs si jolies, à la saveur piquante et acidulée,  renforcent le système immunitaire. Je souris à l’idée de servir ce plat – un délice pour les yeux, un régal pour le palais.

 

 

Préparation

 

Bien laver les feuilles une à une sous l’eau froide – attention au sable, mais aussi aux pinces-oreilles. Les égoutter dans une essoreuse à salade.
Secouer légèrement les fleurs – on ne veut pas manger d’insectes quand même ! Et les réserver pour les ajouter à la dernière minute. Elles sont fragiles.

La sauce à salade joue un rôle important : l’huile d’olive favorise l’absorption de la provitamine A abondante dans la laitue rouge ou vert foncé. Rappelons aussi que la laitue rouge est riche en acide folique – indispensable pour le renouvellement cellulaire. Et puis, elle est généreuse en fibres, mais aussi en oligo-éléments : magnésium, potassium, manganèse, fer. Ce dernier sera bien absorbé grâce au jus de citron, source de vitamine C.

 

Sauce savoureuse simple

 

Bien mélanger à la fourchette :
½  de tasse d’huile d’olive
¼  de tasse de jus de citron frais

Ajouter :
¼ de tasse d’oignon doux cru et découpé en fines lamelles
¼ à ½ de cuillère à café de sirop d’érable
1 c. à soupe de levure alimentaire
du sel au goût
2 pincées d’herbes : provençales ou italiennes

 

Verser sur la laitue à la toute dernière minute. Mélanger.  Garnir avec les capucines, fleurs et feuilles. Savourer avec reconnaissance et gratitude. 

 

©2017 DANIÈLE STARENKYJ

 

Partagez sur Facebook
Please reload

Posts à l'affiche

L’ALCOOL PLUS FUNESTE QUE LA CRISE CARDIAQUE

6/23/2017

1/1
Please reload

Posts récents
Please reload

Archives
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square