© 2017, crée par Chantale Coulombe

UN AMOUR DE TABLIER

J’aime les tabliers. Ma mère en portait toujours un quand elle faisait à manger. Elle en avait plusieurs : ceux en toile pour la semaine, et un ou deux en dentelle pour quand elle recevait des invités. Maman était une excellente hôtesse, et son tablier de guipure blanc immaculé rehaussait ses jolies robes chic.

Mon père aimait citer ce vieux proverbe, chaque fois qu’il voyait ma mère avec la poche de son tablier pleine : « Une femme porte plus hors de la maison dans son tablier qu’un homme avec un chariot n’en peut porter dedans. » Quel bel hommage à l’intelligence industrieuse des femmes ! Quelle humilité admirative de l’homme envers la femme à une époque où chacun était appelé à jouer son rôle avec sérieux et à en retirer une immense fierté ! Et puis, il y avait aussi ce proverbe, hommage à l’amour des mères pour leurs enfants : « Une mère doit avoir un large tablier pour couvrir les fautes de ses enfants. » Et comment !

 

Ma petite-fille Gabrielle est d’une très grande empathie et sensibilité. (Je vous ai parlé d’elle dans ma publication « Des tartines d’amour ».) Noël dernier, à peine arrivée à la maison, elle a convoqué en comité secret sa cousine et son cousin – j’ai connu l’histoire plus tard. Ils sont montés dans le bureau de mon mari – c’est là que, généralement, tous les trois jouent à l’école ou à la bibliothèque – et ils ont préparé un cadeau pour leur grand-maman. Au déballage des cadeaux, je l’ai vu : un magnifique tablier avec l’empreinte de leur main respective, ou je dirais plutôt, avec le sceau de leur cœur d’enfant qui m’aime… Oh, quel bonheur ! 

 

Je leur ai promis de le porter lors de mon prochain cours de cuisine. À quelques reprises j’ai dû répondre à leurs questions : Grand-maman as-tu porté ton tablier ? Non pas encore, le cours n’a lieu qu’en avril. Voilà, c’est fait. La photo en est la preuve. Et je vais leur en offrir une copie papier à chacun. C’est un amour de tablier. Non, c’est un tablier d’amour. © Danièle Starenkyj

Partagez sur Facebook
Please reload

Posts à l'affiche

L’ALCOOL PLUS FUNESTE QUE LA CRISE CARDIAQUE

6/23/2017

1/1
Please reload

Posts récents
Please reload

Archives
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square