LES NOËLS DE MON ENFANCE

Maman aimait particulièrement Noël. Elle y mettait visiblement beaucoup de joie. La joie de nous faire plaisir à nous, ses enfants. Ensemble, Maman et Papa montaient le sapin au salon le 24 au soir alors que nous, les enfants, étions enfermés dans la salle de séjour et attendions, électrifiés d’anticipation. Puis, nos parents nous appelaient. On se précipitait hors de la pièce et figés sur le seuil de la grande pièce, la bouche bée, les yeux écarquillés, nous assistions à l’illumination du sapin décoré de cierges magiques qui projetaient des étincelles blanches dans tous les sens. Puis, on allumait les chandelles placées dans des bougeoirs à pince au bout des branches odoriférantes. (Oui, à

LE REPAS DE NOËL AUX TREIZE DESSERTS

Oui, il y a des régions du monde où Noël se fête avec d’autres mets, d’autres coutumes et d’autres symboliques que les nôtres. Faisons ensemble un petit tour en Provence, pays des crèches, des santons, et des marchés de Noël. TREIZE DESSERTS ? Comment est-ce possible ? Inscrits dans la tradition de la fête de Noël en Provence, ce pays lumineux qui a inspiré tant de poètes, écrivains et peintres, ces 13 desserts témoignent des richesses des produits du sol méridional précieusement préservés depuis la dernière récolte. Rassemblés à profusion lors du repas du soir de Noël, ces 13 desserts sont une corne d’abondance déversant ses bienfaits sur les membres des familles réunies et de leurs convive

LE DESSERT DES QUATRE MENDIANTS

Fatigués des pâtisseries chargées de sucre, de beurre, d’œufs et de crème ? Je vous invite à renouer avec l’ancienne tradition du dessert des quatre mendiants. C’est ainsi qu’au Moyen Âge, le peuple avait nommé la subsistance de ceux qui se présentaient, en ces temps troublés et troubles, comme les « pauvres de la foi ». Pieux mendiants, ils combattaient le luxe et l’inconduite des riches en quêtant leur nourriture ; cependant, ils n’acceptaient que les aliments les plus simples, les plus faciles à transporter, les plus nutritifs sous un volume réduit, et de bonne conservation comme les figues, les raisins secs, les amandes et les noisettes. Le peuple méridional a conservé jusqu’à ce jour ce

LA GRENADE : MON FRUIT DE NOËL

Les grenades, absentes en d’autres saisons, sont arrivées sur les étalages des supermarchés. Assurément, c’est bientôt Noël ! Ce fruit, tenu pour sacré par presque toutes les traditions religieuses du monde, révéré par de nombreux peuples pour ses propriétés médicinales, fait l’objet, depuis deux décennies, de multiples études scientifiques qui révèlent et confirment avec bonheur ses qualités favorables exceptionnelles. Le point de départ de tout cet intérêt fut officiellement marqué par le choix de la GRENADE figurant sur le logo du Millennium Festival of Medicine. Ce fruit avait été choisi après que l’ADN, le corps humain, et un battement de cœur aient été écartés de la liste des thèmes pr

Posts à l'affiche
Posts récents
Archives
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© 2017, crée par Chantale Coulombe