Le sommeil : le temps du repos quotidien

En 2007, le fait de travailler dans une équipe de nuit a rejoint la liste des substances cancérogènes dans le groupe 2A, soit « substance probablement cancérogène pour les humains ». Les boissons alcoolisées et les contraceptifs oraux se trouvent, sur cette liste de l’International Agency for Research on Cancer, dans le groupe 1, soit « substance cancérogène pour les humains ». Peu de temps après, l’American Cancer Society a emboité le pas et a placé le travail de nuit sur la même liste que les rayons ultraviolets et les gaz d’échappement du diesel. En 1987, le cancérologue Richard Stevens avançait l’hypothèse étonnante d’une relation entre le travail de nuit et le cancer du sein et de la p

Force ou faiblesse du caractère ?

La force de caractère est cette capacité profonde d’être pressé de toute manière, mais non pas écrasé ; désemparé, mais non pas désespéré. C’est la certitude intérieure que pour chaque problème de cette vie, il y a mille solutions. La conviction d’une solution imminente ou lointaine jaillit d’un cerveau dont l’activité n’a pas été bloquée par la méfiance de soi et l’autocritique destructive qui sont obligatoires quand nous fonctionnons sans répit, sans repos, sur le mode de la rivalité, de la production, de la réussite à tout prix. Ces attitudes négatives semblent figer le cerveau dans la peur ou l’intimidation, des émotions qui provoquent de façon aiguë des trous ou des blancs de mémoire, m

Les temps du repos

La vie est rythme : inspiration et expiration, assimilation et élimination, systole et diastole, tension et détente, nuit et jour, marée basse et marée haute, bruit et silence, veille et sommeil, travail et repos. Le repos a des temps forts : la nuit, le rythme circaseptidien, l’heure de la récréation, les minutes de recueillement. Ces temps sont tous offerts aux créatures fragiles que nous sommes naturellement, pour nous transformer en individus courageux dans la mesure où l’on s’immerge régulièrement dans la tranquillité, la paix, le calme et la confiance. La plus grande victoire des régimes totalitaires est toujours de convaincre les humains qu’ils ne sont fondamentalement que des ouvrier

L’ORTHOREXIE, UNE NOUVELLE ORTHODOXIE À COMBATTRE ?

Bon, certaines personnes ne trouveront pas ce terme dans leur Petit Robert. Il apparaît pour la première fois dans le Larousse 2012. Le mot est composé de deux racines grecques : ortho – droit, au sens propre, correct, au sens figuré / et rexie – appétit. Et, il est fort possible que je n’aie pas la dernière version du programme Word, mais enfin, il continue à souligner en rouge ce mot chaque fois que je l’écris. C’est en 1997 que le public l’entend pour la première fois. Le Dr Steve Bratman l’introduit pour signaler un « nouveau » trouble des conduites alimentaires – le trouble de ne vouloir consommer que des aliments sains et le refus volontaire de la malalimentation. Il appuie sa démonst

Posts à l'affiche
Posts récents
Archives
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© 2017, crée par Chantale Coulombe