LE PREMIER BURGER VÉGÉTAL SAIGNANT

Il est sorti tout droit de la Silicon Valley, au coût de 100 millions levés auprès de Google et Bill Gates, entre autres. Après cinq années de travail, une équipe de scientifique, avec à sa tête un ancien professeur de biochimie de l’université Stanford, Patrick O. Brown, a réussi à produire un steak qui caramélise, qui grille et – imaginez l’extraordinaire exploit – qui SAIGNE comme de la viande. Car, selon ce que cette nouvelle start-up – Impossible Foods -- indique sur son site Web « ce qui rend la viande unique : le bruit du grill, l’odeur, la première bouchée juteuse » se retrouve dans cette recette de burger garantie entièrement végétale. Comment ces alchimistes alimentaires ont-ils r

AU NOM DE LA NUTRITION

Il y a déjà près de 40 ans, le Dr John A. Scharffenberg, M.D., Ph.D., affirmait, au cours d’un congrès annuel de l’American Association for the Advancement of Science à Washington : « Contrairement à l’opinion générale, il est plus difficile d’avoir une bonne alimentation avec viande que sans viande. » Ayant qualifié la viande d’aliment « indésirable », il affirmait qu’« après le tabac et l’alcool, l’usage de la viande constitue probablement, l’unique plus importante cause de mortalité aux États-Unis, et dans les autres sociétés affluentes. » Le Dr Scharffenberg, qui a maintenant 93 ans et occupe toujours son poste de professeur associé de nutrition à l’Université Loma Linda, s’explique : a

L’AMOUR PHILOTEKNOS

Le grec a su décliner l’amour en plusieurs mots – certes, j’ai séché sur les thèmes et versions de cette langue morte, mais je ne le regrette pas, maintenant que j’arrive encore à lire certains documents et à y reconnaître les mots que je cherche. Alors oui, il y a : L’amour agapè, l’amour transcendant, qui aime même son ennemi ; l’amour philéô qui aime d’amitié celui qui mérite d’être aimé ; l’amour éros qui désire le beau et le bon de l’autre pour soi ; l’amour stergein qui est l’amour parental fait d’endurance et de résignation ; et l’amour philoteknos, soit l’amour maternel, cet amour unique qui donne à la maman une joie profonde à être et rester avec son enfant, à le garder près d’elle

UNE CÉRÉALE FANTASTIQUE

L’orge est une céréale originale non hybride. Il était autrefois la céréale des pauvres dont on tirait un pain très nourrissant. Au Québec, la soupe au « barley » a longtemps fait partie de la base alimentaire. Cette céréale est très riche en fibres, ce qui lui vaut la réputation de régulariser les intestins et de lutter contre la constipation. Elle a aussi des qualités hypocholestérolémiantes puissantes. Les peuples qui en consomment régulièrement parlent de sa capacité de construire des corps robustes, de préserver la souplesse des articulations, d’apaiser le système nerveux, et de favoriser le rajeunissement. Je me rappelle combien je raffolais de la bouillie de farine d’orge quand j’éta

AU NOM DE LA COMPASSION

Je lis en ce moment le livre de Jonathan Safran Foer « Eating Animals ». Ce livre a retenu mon attention parce que, lorsqu’il a été traduit en français, les éditeurs ont eu beaucoup de mal à en traduire le titre. Ils se sont finalement arrêtés sur « Faut-il manger les animaux ? » cette question ne rendant pas tout à fait le sens original du titre. Traduire, certes c’est adapter, et parfois, infléchir. J’ai ainsi ressorti un texte que j’ai écrit il y a plus de dix ans. Je vous en soumets une partie.« Nous n’avons pas deux cœurs, un pour les animaux, l’autre pour les humains », disait le poète Lamartine (1790-1869) qui ne cachait pas sa « répugnance raisonnée pour la chair cuite ». Et il expl

SOIGNER…GUÉRIR

Ambroise Paré (1510-1590), dit père de la chirurgie moderne, pratique la médecine de guerre alors que les armes à feu se multiplient, et que leur usage récent cause des blessures auparavant inconnues. On lui doit l’abandon de pratiques barbares comme la cautérisation des plaies au fer rouge et avec de l’huile bouillante. Il invente plutôt la ligature des artères et obtient de bons résultats. On pourrait dire qu’il est le père de la traumatologie. Ambroise Paré est souvent cité pour deux réflexions qui, jusqu’à ce jour, ne sont pas démodées. La première, nous la devons à un geste de compassion : il décide de sauver de la mort le serviteur d’un capitaine. Lors de la bataille de Metz en 1552,

GRANDIR HEUREUX : UN FILM D’AMOUR EN ACTION

Un vieux dicton avertit de ne pas aimer en paroles seulement mais aussi en action, l’action étant la preuve tangible de la véracité de l’amour dit. Pour Jacynthe René, la réalisatrice de ce film projeté en salle pour la première fois dimanche le 30 avril 2017, l’amour qu’elle a porté à son fils premier-né l’a amenée à se démener (le verbe n’est pas assez fort) pour fonder une école alternative où il s’épanouirait, vraiment, une école où il ne perdrait pas sa joie de vivre, son envie d’apprendre. Mission accomplie. Le film témoigne de la réussite de cette grande aventure et présente six intervenants qui partagent les bonnes raisons pour vouloir -- et obtenir -- un milieu scolaire épanouissant

Posts à l'affiche
Posts récents
Archives
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© 2017, crée par Chantale Coulombe